Rapport StraNES pour une société apprenante

Rapport StraNES

Stratégie et objectifs pour l’enseignement supérieur

« Quels sont les objectifs nationaux pour l’enseignement supérieur français à l’horizon des dix prochaines années, et quels sont les moyens qui permettront de les atteindre ?… Pour reprendre la belle expression de l’économiste américain Joseph Stiglitz, prix Nobel d’économie en 2001, nous devons construire une « société apprenante », capable d’évoluer en permanence, et au sein de laquelle chacun a appris à apprendre pour progresser tout au long de sa vie, professionnelle et citoyenne. Dans ce contexte, l’enseignement supérieur change de rôle : alors qu’il était destiné à former une petite élite, il accueille désormais la majorité des jeunes, et, dans certains pays, on peut prévoir que, dans dix ans, la grande majorité de la population sera diplômée du supérieur. »

Le rapport pose un diagnostic lucide des forces et faiblesses du système français face aux défis qui l’attendent et émet 40 propositions réalistes, opérationnelles et indissociables pour inventer l’éducation supérieure du XXIe siècle.

Pour qu’il ait l’impact attendu, il fallait qu’il puisse être largement diffusé à l’international. J’ai eu donc à nouveau le grand plaisir de travailler avec Sophie Béjean, Présidente du Comité StraNES, pour réaliser la version anglaise de la synthèse.

Plaisir – oui – et ce n’est pas pour la flatter ! Car réussir à faire passer et comprendre concepts et contextes souvent purement franco-français pour qu’ils percutent à l’international et trouvent bon écho n’est pas toujours simple. Dans nos manières de travailler, nous partageons l’attention au détail et l’impact du choix d’un mot plutôt qu’un autre; nous posons de nombreuses questions et luttons contre l’abstrait et la langue de bois (pièges si faciles en français !); et nous bénéficions d’une confiance mutuelle et d’une aise à se dire les choses sans fioriture construites au travers de projets passés. Loin de l’image du traducteur qui travaille en silo dans son coin, cette collaboration est un partenariat – clé de la réussite de projets d’envergure.

« Plaisir partagé de travailler avec Patricia ! Elle ne se contente pas de livrer un  produit d’excellente qualité en temps et en heure, elle collabore étroitement, questionne et échange avec les auteurs pour transmettre leurs messages le plus fidèlement. »

Sophie Béjean
Présidente du Comité StraNES

Le rapport et sa synthèse en anglais furent remis au Président de la République le 8 septembre 2015.

Fostering a Learning Society 

 

Repères : , ,