Start-ups : La rupture sinon rien ?

Rupture !Besoins particuliers, solutions agiles 

L’ADN des start-ups ancré dans la rupture 

Une technologie de rupture déplace une technologie existante (traduction : vieillissante, dépassée), réveille une industrie prisonnière de son patrimoine physique, ou invente un produit qui lance une activité totalement nouvelle.

 

Les entrepreneurs, surtout ceux qui sont issus des générations du Millénaire, mettent souvent l’accent sur le volet “rupture” de ce qu’ils font et la manière dont ils le font. C’est compréhensible et, la plupart du temps, ils ont raison.

Communication de rupture ? Vous êtes sûrs ?

Les générations montantes soulignent que ce sont elles qui ont déclenché ce changement de paradigme et qu’elles savent mieux que quiconque maîtriser ces nouveaux modes de travail et de gestion d’entreprise. Au point de penser qu’un professionnel expérimenté serait aussi utile qu’une bicyclette pour un poisson rouge. La révolution numérique a donné naissance à une révolution culturelle. Même les entreprises du CAC 40 se voient obligées de prendre le virage digital pour rester dans la course. Bien sûr, leur plus grand défi est que l’environnement change plus rapidement qu’elles ne parviennent à changer elles-mêmes. Chaque génération contribue à cette nouvelle ère et à ces nouvelles entreprises avec ses propres atouts, ce que ne peuvent faire les autres.

Quand il s’agit de communication, en revanche, et qui plus est de communication interculturelle, le cœur du sujet est-il la rupture ? Non, ce sont les êtres humains

Ces personnes peuvent être vos clients, vos investisseurs, le journaliste qui vous mitonnera un article aux petits oignons dans Slate, Inc, Challenges ou d’autres revues à l’international, vos fans et ambassadeurs sur les réseaux sociaux, ou vos actionnaires lorsque vous quitterez le garage de vos parents pour vous implanter dans un lieu paradisiaque. 

Vous devez influencer, convaincre, séduire et construire une relation de confiance avec chacun de ces publics pour assurer le succès de votre start-up. 

Soyons francs, rien de nouveau dans tout cela. Ces aptitudes relationnelles (autrement dit, soft skills) – qui plus est auprès d’autres cultures – sont d’autant plus importantes dans le monde d’aujourd’hui, fait d’économies virtuelles et collaboratives ainsi que de communications instantanées et incessantes avec le danger de couacs démultipliés.

Des outils de rupture, certes

Bien sûr, les moyens ont changé, les tactiques ont évolué. Plus encore, la rapidité des transmissions et la multiplication des canaux ont révolutionné la manière dont l’information circule. Alors que les stratégies et les objectifs de toute entreprise demeurent constants, les communications sont devenues plus risquées avec cette révolution temporelle.

Votre réussite transformera votre technologie de rupture en une technologie familière, coutumière et, disons-le, banalisée. C’est déjà le cas de l’email, le Web, Twitter, les smartphones et les MOOCs. La notion de rupture est, de force, temporaire.

Le bon profil : ce que j’ai à offrir

  • Valeurs partagées de nomades digitaux pour qui qualité de vie et travail riche de sens, socialement responsable, sont indissociables
  • Une ENORME boîte à outils où trouver les bons moyens à mettre en oeuvre pour atteindre la bonne cible
  • Une expertise bilingue/multiculturelle pour vous faire décoller sans heurts à l’international
  • Un QE interculturel issu d’années d’expérience terrain et de recul
  • Ma passion, ma créativité et mon esprit pionnier qui me pousse à adopter immédiatement l’innovation.

Des solutions futées

En tant que start-up, vous devez avoir deux défis à relever.

D’abord, vous avez divers besoins en matière de communication, mais tous au format de poche. Embaucher quelqu’un pour chacun des cas est hors de question. Donc, vous essayez de vous débrouiller avec les moyens du bord.

C’est à ce moment qu’apparaît votre deuxième défi. Vous êtes de brillants programmeurs et ingénieurs pleins de confiance en vous. Pourtant, certains aspects du business n’entrent pas dans votre domaine d’expertise, que ce soit la compta, le juridique ou les stratégies de communication. Dans une start-up, l’entente et l’efficacité d’une équipe naissent de sa capacité à mettre la bonne personne à la bonne place. Fast Company connaît les six personnes dont vous avez besoin.

Chacun son métier ! Je serais incapable d’écrire le programme d’une appli même si ma vie en dépendait. Et vous, vous ne pouvez pas vous transformer en spécialiste chevronné de la communication interculturelle du jour au lendemain.

Je travaille, avec vous, chez vous et à distance pour :

  • Concevoir votre storytelling
  • Structurer votre stratégie de communication internationale
  • Construire les canaux de promotion de votre start-up et de ses produits
  • Développer votre société, ses valeurs et ses marques
  • Rédiger un contenu bilingue (dois-je mentionner l’importance vitale du marketing de contenu ?)
  • Vous coacher dans la préparation de pitches et de présentations gagnants
  • Implanter et développer votre start-up aux USA
  • Et bien plus encore !

Notre collaboration peut se faire sur la base d’un projet, d’un contrat à long terme de type « retainer », un temps partiel  ou — si votre business-plan le permet — au pourcentage. Il est également possible de combiner les différentes options.

Alors, on en parle ?

 

Parmi les jeunes sociétés où je suis intervenue
sur divers points, je peux citer :

Linkfluence
SoCult
Intuisphere
Shop2Market NL
H4Events LLC
Corridor Elephant
The Animal Affinity Club Association

 

Repères : , , ,